La femme et ses métamorphoses
  liberer mal mal


Biographie

Presse

Livres

Actualités

liens

Contact

Acheter


Des mots pour vivre

Beaucoup de nos contemporains éprouvent le mal être et n'arrivent pas à trouver les paroles pour exprimer leur souffrance. Dépressions, poids de l'exclusion et du chômage, blocages psychologiques, maladies ou enfance difficile en sont souvent la cause. Mais pour les aider , pour retrouver le goût de vivre, la démarche du psychothérapeute peut s'avérer déterminante si elle leur propose de libérer la parole , de redonner sens aux mots.

Formée à la thérapie conçue par Carl Rogers, Muriel Mazet situe à sa juste place cette approche , tout en essayant de démythifier une profession qui reste encore victime de nombreux clichés. Nourrie d'une pratique où se mêlent des parcours d'enfants, d'adolescents, d'adultes et de parents, et ce dans des contextes très différents (consultations privées, CAT, milieu carcéral) , sa réflexion délivre un message d'espoir à ceux pour qui l'existence se résume à un sentiment d'échec.

 

TABLE DES MATIERES :

« A la rencontre des autres ».

« Celui qui vient me voir frappe à sa porte »

CHACUN PORTE SA PROPRE LUMIERE :

Apprendre à grandir : Mathilde ou la peur de la vie- Dominique ou le langage du corps- Pierre dans l’angoisse de la mort- Ludovic refuse de gandir- Fabien l’enfant messager- Damien au tournant de l’adolescence.

« Vivre en couple » : Charlotte et Vincent, l’individuation dans le couple.

« En milieu carcéral » : Hervé, la thérapie en milieu carcéral- Franck et Sébastien, les exigences du corps- La quête intérieure de François- La thérapie face au système répressif.

« Existences douloureuses » : Patricia, le corps qui parle- La fausse culpabilité de Lionel- Laurence, déchirer le voile de l’illusion- Le Centre d’Aide par le Travail- Prendre le temps.

« A l’automne de notre âge » : Paule, le sentiment de vide- Irène, le dégoût de soi- Apprivoiser la solitude- Ecouter notre rythme intérieur.

« Aux limites de la thérapie » :La thérapie face au choix de la mort.

« le travail de vérité ».